Ne négligez pas l’emballage

Le choix de ce dernier est déterminant pour votre activité d’export.

Il doit vous permettre non seulement d’assurer la protection de vos marchandises contre les chocs ou les intempéries mais également d’optimiser au mieux le coût du
transport.

Calez vos produits efficacement

Rien ne vaut un bon calage pour empêcher le mouvement d’un produit dans son emballage.

Il sera ainsi protégé des chocs extérieurs et éventuellement intérieurs s’il est dans le même carton qu’un deuxième produit.

Économisez grâce à l’emballage

Le poids volumétrique est un standard tarifaire utilisé par les transporteurs pour l’export.

En allégeant le poids du carton, du calage et en adaptant l’emballage aux dimensions de vos produits vous pourrez réaliser des économies sur vos envois.

L’étiquetage pour un bon voyage

Votre bordereau d’expédition ou encore les documents douaniers ne doivent pas être placés n’importe comment sur votre colis.

Le code-barres doit, en outre, être toujours parfaitement lisible.

Vérifiez que vos envois peuvent être transportés

Certains produits sont hautement réglementés ou tout simplement interdits à l’exportation.
Assurez-vous que votre marchandise est bien admise à l’importation dans le pays de destination.

Envoyer en Union Européenne, c’est facile

Au sein de l’Union, les marchandises circulent librement, aucunement besoin de s’embarrasser de formalités douanières à l’exception de certains territoires.

Hors Union, c’est facile aussi

Contrairement à ce que l’on peut penser, exporter hors de l’UE n’a rien de très compliqué. Il suffit d’identifier les documents obligatoires tels que le bordereau d’expédition ou encore la facture.

Identifiez le bon transporteur

Chaque transporteur est plus ou moins présent dans le monde entier. À vous d’identifier le meilleur partenaire en fonction des destinations visées et de vos objectifs d’export.

Pin It on Pinterest

Share This